Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller à la recherche

Car pour Visé (Meuse) - dimanche 31 juillet 2016

publié le 14 juillet 2016

DIMANCHE 31 JUILLET
CAR pour VISÉ (pr. de Liège)

Départ : 7h30 Esplanade de l’Europe

La ville de Visé est située en bord de Meuse, à la frontière avec les Pays-Bas, à mi-chemin entre Liège et la ville néerlandaise de Maastricht. Elle est d’ailleurs la seule ville belge francophone à avoir une frontière avec les Pays-Bas. Elle fait partie de la région de la Basse-Meuse.

Les plus anciens documents, des outils en silex, attestent d’une présence humaine à Visé dès la fin du paléolithique moyen (100.000 ACN). Au IXe s, la ville connut son essor et en 1330 fut fortifiée, mais aussi saccagée en 1467. Lors de la Première Guerre mondiale, elle est la première ville martyre. Aujourd’hui, la cité compte encore des guildes d’arbalétriers (créées en 1310) et d’arquebusiers (depuis 1579) qui continuent à perpétuer leurs fêtes.
La première église (dont le saint patron est saint Martin) fut érigée en 779 et ravagée quelques temps après. Devenue collégiale en 1338, elle fut détruite et reconstruite en plusieurs phases.

C’est de 1924 que date la chapelle abritant les reliques de saint Hadelin. Sa châsse est le plus ancien trésor de l’art mosan (XIe s et XIIe s).

L’hôtel de ville est aussi un fleuron de la renaissance mosane (1611). Son clocher bulbeux (34m) abrite un carillon qui joue à chaque quart d’heure un air différent.

A voir aussi, le(s) perron(s), emblème des libertés ; le musée régional d’archéologie et d’histoire ; la ferme du Temple,…

La ville est surnommée la "Cité de l’Oie" , car les habitants y préparent traditionnellement " l’oie à l’instar de Visé", préparation d’oie panée.

Pour cette marche internationale, des circuits de 4, 6, 12 ou 21 km sillonneront la vallée de la Basse-Meuse.
Prix : 10euros/pers

Infos : Marie-Claude 0494/75.72.73
Réservation : compte BE37 9796 4542 0928